La Kabylie par ses romanciers

Autant par leur qualité, leur impact, que par le moment historique de leur publication, les romans des écrivains algériens de langue française des années cinquante demeurent encore une référence incontournable de toute approche de la littérature algérienne. Dans cet ouvrage, l’auteur a étudié une période où la Kabylie comme société est représentée dans les romans de ses enfants. Il a mené pour cela son investigation non pas en historien ou en sociologue, mais en critique littéraire, afin de dégager, en fait de vérités, celles que recèlent les œuvres des trois romanciers que sont Mammeri, Feraoun et Haddadi.

« L’auteur n’a pas hésité à plonger dans les profondeurs de trois fictions littéraires majeures et dans la psychologie de trois grands écrivains pour resituer les intrigues et les personnages dans leur contexte historique et anthropologique. »

In.Préface de Youcef Nacib