Les finances communales - Demain la commune algérienne

Docteur en aménagement du territoire et diplômé de l’Ecole Nationale d’Administration (1ère promotion), Chérif Rahmani a débuté sa carrière comme administrateur. Homme de terrain, il a ensuite gravi pas à pas tous les échelons de l’administration. 

Député à l’Assemblée Nationale, il a été en charge de plusieurs portefeuilles ministériels.

En 2002, il a créé la fondation Déserts du Monde et a été nommé porte-parole de l’Année Internationale des Nations Unies pour les déserts et la lutte contre la désertification. Il a ensuite coordonné, dans le cadre du système des Nations Unies, les négociations des ministres africains sur le climat à Copenhague (COP 15) en 2009, à Cancún (COP 16) en 2010 et à Durban (COP 17) en 2011.

Plusieurs fois distingué, il a reçu le prix Champion de la Terre 2007 par le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) avec le Vice-président américain Al Gore et en 2008 le « Bouclier de l’environnement » décerné par le Réseau arabe pour l’environnement (RAED). Le Plan d’Action pour la Méditerranée (PAM) lui a décerné le titre d’ambassadeur de la côte méditerranéenne.

Chérif Rahmani est actuellement Ambassadeur des Terres Arides (Convention des Nations Unies pour la Lutte Contre la Désertification).