Rabah Mahiout

Originaire de Djemaa-Saharidj, Rabah Mahiout a pris part à la grève des études au collège de Tizi-Ouzou, le 19 mai 1956 et a rejoint le Fln.

Diplômé de l’Institut d’études juridiques, économiques et politiques d’Alger, inscrit aux barreaux d’Alger et de Paris, il a finalement opté pour le journalisme. Les principales étapes de sa carrière sont liées aux journaux Le Peuple (juillet 1962), au département presse et information du ministère des Affaires étrangères, à la télévision algérienne (Rta) où il a été grand reporter et a réalisé plusieurs documentaires (1968-1972), au service de communication des cabinets ministériels – Transports puis Commerce.

En 1978, il est rédacteur en chef de l’hebdomadaire l’Algérien en Europe.

Plus tard, en 1995, il crée le premier quotidien algérien édité à Paris, Alger info international, dont le premier numéro paraît à la veille de l’élection du président Zeroual.

Après une traversée du désert, il milite dans le mouvement associatif et crée Bladi, un bulletin de liaison des Algériens de l’émigration.

Rabah Mahiout a publié en 1974 Le Pétrole algérien (Enap).