Écrits d’exil

780 DA
Cet ouvrage comprend deux parties. La seconde - Écrits d’exil - regroupe plusieurs textes rédigés et, pour la plupart, publiés à l’étranger, entre 1993 et 2008. Difficilement accessibles au lecteur algérien, ces textes ont été réunis ici pour les rapprocher de lui.
Car, lors même que par le thème discuté ou le lieu où ils ont été écrits, ils s’adressaient à un public différent (arabe, africain, européen…), c’est en pensant à ce lecteur que Ali El Kenz a pensé et rédigé chacun d’entre eux. Ils sont livrés tels quels, au moment et à l’endroit où ils ont été conçus pour ne pas effacer les traces du parcours et de l’évolution de sa pensée.
La première partie - Itinéraire - devait être une courte introduction aux « Écrits » mais s’est transformée au fil des pages en une véritable autobiographie que son auteur a pris beaucoup de temps et de plaisir à rédiger. Séduit par le style propre au « récit », il lui a donné une forme
originale qui irritera peut-être les historiens, certainement les nombreux témoins de son parcours par ses erreurs et ses inexactitudes, mais elle permettra au lecteur des « Écrits » de se faire une image relativement juste de leur auteur.