Berbères - L’invasion des Massaeyles

850 DA
Massinissa naît à la ­fin de la révolte des berbères contre Karthage et lors de la conquête de l’Ibérie par le général karthaginois Abdmelkart Barak.
Grâce aux alliances avec les Massylès, le Barcide y trouve les ressources nécessaires pour acquitter le tribut de guerre imposé par les Romains suite à la défaite en Sicile. Il bâtit un puissant empire qui est transmis, après sa mort brutale, à son gendre Astour Baal le beau, puis à son fils Hanni Baal. Celui-ci déclare la guerre à Rome afin de l’empêcher de débarquer en Afrique.
C’est dans ce contexte historique que le jeune Massinissa s’initie à la vie et à l’art de la guerre, bénéficiant de l’influence de son maître Aberkan et de la bénédiction des dieux africains qui s’expriment par la bouche de sa mère, la prophétesse et reine des Massylès, Titrit. Cependant cette quiétude est vite anéantie par les ambitions de Syphax, roi des Massaeylès qu’une alliance avec les frères romains Scipion conduit à affaiblir la république marchande de Karthage sur son continent et à menacer ses voisins en lançant son célèbre slogan : L’Afrique aux Africains! Gaïa, roi des Massylès, et père de Massinissa se retrouve entre le marteau et l’enclume.