Du soleil sur Montréal

560 DA
Karima est immigrante, algérienne et musulmane pratiquante ; Michel est un Québecois         « pure laine ». Un coup de foudre déclenchera une liaison mouvementée que Mohammed, le père de la jeune fille tentera vainement d’empêcher. L’hiver montréalais et la difficulté d’intégration de la communauté musulmane à la société canadienne composent la toile de fond de ce roman au dénouement duquel l’amour triomphera au prix d’une déchirure familiale.