La mise à nu

850 DA
Mais il y a une question que je voudrais poser : pourquoi l’État ne juge-t-il pas ceux qui, au moment de l’indépendance, ne possédaient rien et qui construisent aujourd’hui des villas de plusieurs centaines de
millions, possèdent des voitures de plusieurs marques et font venir de l’étranger tout ce dont ils ont besoin ?
Si nous édifions le socialisme, c’est pour que tous les citoyens soient placés sur le même pied ! C’est tout ce
que j’avais à dire.