Un dernier vœu avant l'aube

600 DA

Nakhlet-Sidi-Ibrahim. Une petite oasis perdue dans le désert avec sa palmeraie verdoyante, ses maisons de pisé, son mur d’enceinte séculaire, ses habitants aux destins entremêlés, viscéralement attachés à ce lieu, à sa géographie et à son histoire.

Un univers loin des bruits du monde où le présent est l’écho du passé, où chaque tempête de sable apporte son lot de défis à relever. Pour Belgacem, Bilal, Khaouni, Hama, Lakhmissi… la vie est un combat permanent contre les assauts du désert qui menacent Nakhlet-Sidi-Ibrahim dans son existence même. Il y va aussi de la survie du clan et de la perpétuation de ses traditions ancestrales, sous l’ombre tutélaire de cheikh Saad, aveugle mais nanti d’une forte intuition des choses, qui commande à la vie communautaire avec un subtil mélange d’autorité et de bienveillance, parfois à la limite de la tyrannie lorsqu’il tente de forcer le cours du destin de Khaouni et de Hama, afin de combler dans ses vieux jours ce désir plus grand que lui, ce vœu qu’il ne cesse de former avant   d’accomplir la prière de l’aube, celui d’épouser la jeune Garmia. Pour arriver à ses fins, cheikh Saad  se fera au besoin démoniaque par-delà son comportement quasi mystique. Mais jusqu’où sera-t-il en mesure de contrôler toutes les péripéties et les rebondissements ?