Auteurs

A B C D E F G H K L M N O P R S T W Y Z

Foad Khatir

Docteur en histoire contemporaine de l’université de Toulouse Jean Jaurès, Foad Khatir a consacré l’essentiel de son travail d’historien à étudier les confréries religieuses en général et celle de la Alawiyya en
particulier.

Aïcha Kassoul

Née à Blida, licenciée ès lettres classiques et docteur d’État en littérature française et comparée, Aïcha Kassoul a enseigné pendant de longues années à la faculté des lettres de l’université d’Alger où elle a aussi assumé des fonctions de responsabilité 

Farid Kacha

Initié à l’hypnose par le docteur Abraham G à Genève (Suisse) 1972, Toronto (Canada) 1985, Farid Kacha a enseigné et pratiqué cette technique thérapeutique à Alger

Mohamed Khelladi

Etudiant à l’université française, Mohamed Khelladi  rejoint l’Armée algérienne de libération nationale en 1956. Il est l’assistant du commandant militaire Boumediene durant sa tournée de contrôle des zones de l’intérieur de la wilaya V

Abdellaziz Khati

Abdellaziz Khati, 37 ans, est docteur en langue et littérature françaises (université Paris VIII Vincennes-Saint-Denis). Spécialiste en littératures francophones et en anthropologie littéraire

El Hadi Kemikem

Né en 1934, El Hadi Kemikem interrompt ses études secondaires pour s’engager dans les rangs de l’ALN en 1955, ce qui lui vaut d’être condamné par contumace par les autorités coloniales à 5 ans de prison.
Khadra Yasmina

Yasmina Khadra

Connu et salué dans le monde entier, Yasmina Khadra est l’auteur de la trilogie Les Hirondelles de Kaboul, L’Attentat (adapté au cinéma par le réalisateur Ziad Doueiri en 2013) et Les Sirènes de Bagdad consacrée au dialogue de sourds entre l’Orient et l’Occident. 

Hosni Kitouni

Après des études d'économie à Paris VIII Vincennes, Hosni Kitouni enseigne durant quelques années avant de rejoindre la télévision algérienne où il écrit et réalise des émissions culturelles et de nombreux documentaires

Houaria Kadra-Hadjadi

Universitaire algérienne, H. Kadra-Hadjadji est l’auteure de plusieurs livres, notamment d’un premier essai sur     Jugur­tha (Jugurtha, un Berbère contre Rome, Paris éd. Arléa, Alger, éd. Barzakh)

Ali Kafi

Ali Kafi est né le 17 octobre 1928 dans une ferme, à M’Souna, près d’El Harrouch (dans l’actuelle wilaya de Skikda). Après avoir appris le Coran auprès de son père, à M’Souna, Ali Kafi rejoint, en 1946, l’institut El Kettania de Constantine.

Michel Kelle

Michel Kelle, né en 1940, agrégé de grammaire, IPR de Lettres, a enseigné en Algérie en tant que coopérant à Tlemcen de 1965 à 1967, et à Oran de 1982 à 1988. Il a été élu délégué des Français  résidant à l’étranger